catherinesaintfontaine

Blog

La montagne dans le Val d'Herens, à la galerie Saint Fontaine, Evolène

Ajouté le 9 janv. 2020

GALERIE St FONTAINE à EVOLENE (en face de l'église et du musée)

 

Période de saison touristique (prochaine : février 2020, carnaval)

.  du mardi au vendredi de 15 h 30 à 17h 30

.  le Week End de 11 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30


Période hors saison : le week end uniquement 

 

SUR RENDEZ VOUS

0077 947 45 48

 

Je suis présente régulièrement en dehors de ces heures car j'y ai établi mon atelier.

Lire la suite

Ajouté le 13 mai 2020

malgré le confinement je peux ouvrir la galerie à Estavayer le lac...sans vernissage ouf....

HORAIRES D OUVERTURE Galerie Saint Fontaine

Ajouté le 2 mars 2020

GALERIE Saint Fontaine à EVOLENE (en face de l'église et du musée)

 

Période de saison touristique (prochaine : après le 4 avril  2020, pâques)

.  du mardi au vendredi de 15 h 30 à 17h 30

.  le Week End de 11 h 30 à 12 h 30 et de 15 h 30 à 17 h 30

 

Période hors saison : le week end uniquement , en mars sur rendez-vous

 

... et très volontiers en dehors de ces horaires : SUR RENDEZ VOUS :  0077 947 45 48 

 

Je suis présente régulièrement en dehors de ces heures car j'y ai établi mon atelier.

Lire la suite

ma main

Ajouté le 31 janv. 2020

Ma main

Ma main est à l’eau telle un cœur qui se donne.

Elle se glisse entre douceur et tendresse

Elle en reçoit les faveurs transparentes.

Sensuelle, ma main se rit des bulles limpides

Ma main s’imprègne de leurs étoiles scintillantes

Je suis ma main qui danse, je suis ma main qui vit

Mon âme est à ma main telle un papillon de lumière

Mon âme se pose en elle, délicate et fragile

Elle se blottit et s’abandonne à sa bonté

De leur union jaillissent tant de naissances, tant de possibles

Catherine Saint Fontaine, aquarelliste

Lire la suite

Créer du lien

Ajouté le 20 janv. 2020

Créer du lien

 

La perle du sud brille, elle indique la direction

L’isolé d’aveugle devient roi : en lui la lumière timide s’est éveillée

De mieux se voir lui-même il s’est ébranlé

Equilibre rompu, inertie découverte

Son corps respiré reprend vie et le réconcilie

Mouvement : chaque partie appelle l’autre

De mieux se mouvoir il perçoit il sent il entend le cri du monde

Et son cœur vibre… aller, retour

Une dernière fois il se retourne. La mort lui sourit.

Elle l’autorise  à prendre son élan, doucement, bercé de silence.

Avec sa permission il la quitte  enfin, le départ le transforme…

D’isolé il devient relié

Lire la suite

creuser l'ombre

Ajouté le 27 nov. 2019

 

CREUSER L’OMBRE

Non. La matière n’est pas. L’ombre c’est celle qui habite le vide. Elle est Vide.

Mais je la vois, je la perçois.  Comme je te perçois,  toi.

Je ne peux plus te creuser. Avant, oui.

L’ombre pourtant est plus dense dans ma proximité.

Et toi. Ton souvenir est mon ombre. Je la crée dense au petit matin dans le creux de mon lit.

Oh toi mon Ombre. Au sein de cet hiver blanc, sans couleurs.

Tu me touches et j’existe parce que tu es là.

Sans ta présence je n’existe pas.

J’accède par toi à ma plénitude.

Tu flottes dans la Grâce. Tu me donnes l’Accès à moi-même. A ma Profondeur.

Je ne peux la fouiller, la gratter, la tenir, la creuser.

Je ne peux. Cette impuissance semeuse de doutes m’affole parfois.

Alors l’ombre danse… et s’apaise.

Lire la suite

Ajouté le 13 nov. 2019

remerciements à tous ceux que j'ai rencontrés depuis l'ouverture de la galerie à Evolène

ma démarche artistique

Ajouté le 19 oct. 2019

Tout part d’une vérité qui s’impose à moi  très tôt dans ma vie : la vie est absurde.

Dans ma vie l’abandon, la mort, de manière redondante.  (Voir ma bio dans presentation)

D’où le chaos, le manque de repères. Je suis terrassée, tétanisée. Je subis mon nom aussi : Humblet, mon destin c’est l’humilité, c’est rester cachée de peur de m’exposer à plus grave encore.

Mais au plus profond de moi la joie, la créativité, une énergie de vie pour apprendre, chercher, évoluer.  Une quête continue : la recherche de sens.  

C’est là que l’humilité devient une force, elle m’ouvre à autre chose, à créer à partir de rien, à partir du vide… et donc à exister.

Un va et vient entre la mort, le vide, le silence, et la vie, l’énergie, la renaissance.

C’est pour cela que ma propre réponse à cette affirmation,  « la vie est absurde », c’est le questionnement : « et si tu sais rêver ? »

Rêver, c’est savoir me jeter dans le vide, les sensations à fleur de peau, pour improviser, laisser passer l’énergie (le chi) dans ma main, dans mon pinceau.

L’originalité de mon travail vient d’une grande force en moi, une certitude : l’au-delà est au-dedans.

L’au-delà, c’est ce qui me dépasse, c’est ce qui me surprend lorsque j’ai créé une œuvre majeure, c’est une reconnaissance éblouie d’être en vie pour avoir pu faire ça…

Et au-dedans, au plus profond de moi il y a la pureté, il y a la plénitude, la beauté, il y a ce qui donne de l’unité et de l’harmonie à ce chaos présent dans notre univers.

note : mon nom d'artiste est celui de mon village, Saint Fontaine, en Wallonie

 

Lire la suite

Ajouté le 12 oct. 2019

Bleus

Ajouté le 29 sept. 2019

Entrailles

Créé avec Artmajeur